Vous avez aimé le site,
vous aimerez le livre :


À lire et à offrir.

Mais aussi en version NUMÉRIQUE


Morbide n’est pas mortel

Le contenu de cet article est PROUVÉ

La maladie aux trousses...

Le mot morbide est l’exemple même du mot dont le sens a été complètement galvaudé. En effet, dans l’esprit de ceux qui le prononcent et de ceux qui l’entendent, ce mot est presque toujours associé à la mort. En réalité, c’est le mot « mortel » qui doit être rapproché de la mort. Le mot morbide lui, est lié à la maladie. De nombreuses expressions associant ce mot sont mal comprises comme "obésité morbide" ou "taux de morbidité", qu’on ne doit pas confondre avec le taux de mortalité. (Le taux de morbidité indique quel pourcentage d’une population est malade).

L’explication vient peut-être de l’utilisation qui a été faite à un moment de ce mot pour décrire une ambiance. En effet, quoi de plus difficile que de trouver le mot pour le dire quand on veut décrire quelque chose d’aussi impalpable qu’une ambiance. On retrouve le même type de perte d’identité d’un mot avec le mot « glauque » qui dans son sens premier décrit simplement une couleur entre bleu et vert. A force d’être utilisés à mauvais escient, ces mots ont été vidés de leur sens.

La définition des mots en ligne dans le TLF

Dernière modification : samedi 5 mai 2007


       


Dans le même ordre d'idées :

|   L'équipe   |   Les liens   |   Plan du site   |   Contacts   |   RSS   |   Version Mobile |

 

NuxitSPIPRSS   © Tatoufaux.com - Tous droits réservés