Vous avez aimé le site,
vous aimerez le livre :


À lire et à offrir.

Mais aussi en version NUMÉRIQUE


Les téléphones portables sont dangereux dans les hôpitaux

Le contenu de cet article est PROBABLE

Les pacemakers ne répondent pas au téléphone.

Depuis 1995 l’usage des téléphones portables est interdit dans les hôpitaux français. Ce qui n’empêche personne de téléphoner à chaque coin de couloir. Il semble totalement impossible de faire respecter cette interdiction.

Combien y a-t-il de morts ou d’accidents graves dus à l’utilisation sauvage du portable ? A priori, aucun. Cette interdiction repose sur des interactions théoriques entre les ondes du portable et les appareils électroniques qui environnent le patient.

Même pour les plus alarmistes, l’interaction se situerait dans un rayon très réduit autour de l’appareil sensible : moins d’un mètre. Une étude de la Mayo Clinic avec plus de trois cents essais intensifs de toutes sortes de téléphones cellulaires devant des appareils n’a mis aucune interaction notable en évidence.

Par contre, il semble que le fait de pouvoir joindre médecins et internes plus rapidement puisse avoir un effet positif sur la qualité des soins.

Mais avant d’aller voir vos connaissances hospitalisées, vous devriez tout de même éteindre votre portable… pour respecter leur repos et celui des voisins de chambre. Merci pour eux.

- Compte rendu de l’étude de la Mayo Clinic
- Recommandations de 2003 du CEDIT
- BMJ 2007 ;335(7633):1288 (22 December)

Dernière modification : dimanche 3 février 2008


       


Dans le même ordre d'idées :

|   L'équipe   |   Les liens   |   Plan du site   |   Contacts   |   RSS   |   Version Mobile |

 

NuxitSPIPRSS   © Tatoufaux.com - Tous droits réservés