Vous avez aimé le site,
vous aimerez le livre :


À lire et à offrir.


Mais aussi en version NUMÉRIQUE


Henri III était homosexuel

Le contenu de cet article est PROBABLE

9 votes

Mettons la pédale douce...

L’homosexualité est tellement accrochée au troisième des Henri et dernier des Valois, que la seule évocation de son nom n’éveille plus que cette image, aux dépens de son œuvre de roi.

Pourtant, rien, absolument rien, n’atteste de l’homosexualité du roi. On lui a connu de nombreuses aventures féminines, aucune masculine. Très pieux, l’ancien duc d’Anjou et roi de Pologne contre son gré aurait commis à ses propres yeux un péché grave. La « sodomie » comme on disait, colle mal à la personnalité de ce roi catholique.

Pas de preuves ni de témoignages directs, incompatibilité... Comment expliquer la rumeur ? D’abord, Henri s’était entouré de favoris qu’il combla d’honneurs, et qu’on baptisa "mignons", ce qui à l’époque signifiait "préférés" ; parmi eux le duc de Joyeuse était ouvertement homo. Par ailleurs, le roi était d’un raffinement de vie inhabituel dans une époque où l’on se changeait peu, où l’on se lavait moins encore, et où l’on mangeait avec ses doigts qu’on essuyait sur la nappe.

La jalousie et le dénigrement politique (notamment des prêtres) firent le reste, pensant pouvoir discréditer Henri pour la postérité. Mais l’essentiel fut sauvé : grâce à lui, la France ne tomba pas aux mains des extrémistes, et Henri IV put lui succéder pour un règne qui redonnera à notre pays grandeur et prospérité. Une œuvre qu’Henri III paya de sa vie.

La calomnie, Monsieur...

Dernière modification : dimanche 16 avril 2006


       


Dans le même ordre d'idées :

|   L'équipe   |   Les liens   |   Plan du site   |   Contacts   |   RSS   |   Version Mobile |

 

NuxitSPIPRSS   © Tatoufaux.com - Tous droits réservés